Ce qui a changé depuis que je porte un tracker d’activité

Jawbone-Up3_HelloKim

Je ne sais pas pour vous mais personnellement passés les 25 ans, j’ai perçus les premiers effets de l’âge. Après avoir soufflé mes 25 bougies, j’ai remarqué que j’avais besoin de plus de temps pour récuper après un décalage horaire ou une nuit blanche, mais j’ai surtout remarqué que mes écarts alimentaires se traduisait par une augmentation sur la balance ou du tour de taille, de hanches…

J’ai toujours été une gourmande mais mon poids restait relativement stable malgré l’absence d’activité sportive. Depuis quelques années c’est la cacastrophe (oui j’ai dit cacastrophe parce que c’est encore pire que la catastrophe) : il n’y a pas une année où je ne prends pas un voire deux kilos et impossible de freiner le processus. Il faut dire que j’ai gardé mon côté gourmand et je ne manque pas d’imagination pour des idées/compositions plus grasses et/ou plus sucrées… Et avec le temps les habitudent évoluent et on fait de nouvelles rencontres, pour entretenir ces amitiés, on se fait des restos, on boit des verres (enfin perso je suis plus une mangeuse qu’une buveuse). A raison de 1 à 3 dîners/semaine,  ça ne m’aide en rien dans le contrôle de mon poids.

Parce que j’ai vraiment du mal à résister aux gourmandises salées comme sucrées, je me suis dit que j’avais besoin d’aide au moins pour quantifier mes bêtises/écarts et suivre mon activité physique (qui se limitait à de la marche). Au détour d’une balade dans un centre commercial à la pause déjeuner, j’ai découvert le tracker Up de Jawbone dans une boutique spécialisée dans les objets connectés. La vendeuse m’a fait une démonstration de l’application associée et j’ai vite été séduite. 

J’ai fait des recherches sur Internet et la grande majorité des sites de tests plaçait le bracelet Up dans le top des trackers pour ses caractéristiques techniques comme pour l’application associée. Début 2015, j’étais enfin équipée et je suis devenue accro ! Parce que les sites de tests et le site du fabriquant lui-même sont très bien fournis en informations techniques, je vais plutôt partager avec vous ce qui a changé dans ma vie grâce au port du tracker d’activité.

Une activité physique stimulée : atteindre des objectifs et gagner des duels

La fonction principale du tracker est d’être un podomètre et de compter les pas effectués dans une journée. Les autorités de santé recommandent de faire un minimum de 10 000 pas par jour, soit l’équivalent de 40min de marche. Avec Up, j’ai pu constater que je faisais partie des 30% plus gros marcheurs de ma tranche d’âge ce qui était déjà une bonne nouvelle ! 
Comme je me prends au jeu, le soir je résiste à l’envie de rentrer tranquillement en bus après la séance de RER pour marcher le petit kilomètre qui séparent la gare de mon appartement et grâce à ça, j’atteins très souvent mon objectif quotidien des 10 000 pas !
Dès les premières utilisations du tracker, j’en ai parlé autour de moi et j’ai vite convertis quelques amies qui se sont aussi équipées du bracelet Up de Jawbone et qui via l’application sont des « équipières ». Avec elle, je m’amuse comparer les efforts quotidiens. 
Cette année, 2 de mes collègues se sont prises elles aussi au jeu dont une qui s’est offert le tracker Up24 et l’autre qui utilise l’application seule. Pour donner un peu de piment, on se lance des défis : faire le plus de pas possible sur une période donnée (1 journée, 3 jours ou 1 semaine). Et je vous raconte pas les fous rire et stratégies pour battre les autres : hey c’est moi qui remplis la carafe, oh attends je vais aller te chercher un verre d’eau tiens !

La surveillance de l’alimentation et des apports nutritionnels 

Pour apprécier Jawbone, il faut coupler le tracker avec l’application qui tous deux sont indissociables. Dans l’application Up (disponibles sur Google play et Apple store en versions avec ou sans tracker), en plus de suivre son activité physique, on peut saisir ce qu’on mange tout au long de la journée pour comptabiliser ses calories. Grâce aux informations renseignées à l’installation (poids, taille, âge), l’application peut estimer le métabolisme de base, soit la quantité de calories dont le corps a besoin pour fonctionner au repos et c’est une infos qui est très utile lorsqu’on veut faire attention aux quantités. Pour ne pas grossir, a priori il ne faut pas manger plus que ce dont le corps a besoin. Avec cette fonctionnalité, on peut vérifier qu’on a pas dépasser le seuil.
Mais quand on mange, il n’est pas uniquement question de calories mais aussi de valeurs nutritives. Et oui, il ne suffit pas de compter les calories, il faut voir aussi les qualités de chaque calorie ingérée. A partir d’une base de données qu’on peut soi-même enrichir, on peut se rendre compte des apports nutritionnels de chaque aliment/plat avec les teneurs en fibres, graisses saturée/insaturées, glucides, sucres, protéine, sodium. 
Ce qui est intéressant, c’est de voir si on a atteint ou pas les quotas de bons nutriments ou si on a dépassé ceux à éviter sans oublier que les repas saisis bénéficient de notes (de 0 à 10) et on peut avoir savoir si on a fait les bons choix ou non en un clin d’œil.
Avec à cette fonctionnalité, j’ai pas pu me freiner dans mes élans de gourmandises mais j’ai pu faire plus attention en équilibrant au cours d’une journée ou d’une semaine. Par ailleurs, j’ai appris à faire plus attention aux étiquettes en repérant les teneurs en bons nutriments quand je vais au supermarché.
Sachant qu’en plus ces informations peuvent être partagés avec son équipe Up, on peut se surveiller mutuellement et faire des rappels à l’ordre.

Suivi des habitudes

Boire suffisamment d’eau, bouger tout au long de la journée, se coucher à heures régulières, ce sont là plein de petites choses que l’application vous rappelle au quotidien. Il y a aussi pas de références médicales avec des liens pour pousser un peu plus ses connaissances et éventuellement vraiment se prendre en main.

Côté poids, je n’ai malheureusement pas pu inverser la tendance mais au final il s’agit plus de santé globale. Cette prise de conscience m’a aussi motivée pour reprendre une activité sportive. Il y a 11 mois, je me suis inscrite à la salle de sport pour faire en moyenne 2 séances par semaine et je me sens plus en forme. Alors quand on parle de remise en forme, il ne faut pas parler uniquement de poids mais de indice corporelle et de masse graisseuse donc je n’a pas perdu de poids mais l’essentiel n’est pas là.

Pour info, sur la photo je porte le tracker d’activité Up3 de Jawbone (et non pas l’Up comme mentionné au début de l’article). J’ai changé mon bracelet cet été et je vous raconterai très vite pourquoi.

Avec cet article, j’inaugure un peu une nouvelle rubrique axée sur la forme parce que très bientôt je vais vous parler d’un régime que j’ai entamé cette semaine. Je ne sais pas si vais pouvoir l’alimenter régulièrement mais disons que c’est un axe qui me préoccupe pas mal en ce moment.

Crédit photos : jawbone.com

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebook Twitter Email
 
4 commentaires sur Ce qui a changé depuis que je porte un tracker d’activité

4 commentaires

  1. Meantara dit:

    On se sent toujours tellement mieux quand on s’est repris en main!
    Moi mon grand problème c’est la régularité! Avec tous les petits imprévus de la vie, j’ai un mal fou à me tenir à mes programmes sportifs :(
    Hâte de lire tes prochains articles sur le sujet en tout cas :)

    • Kim dit:

      Ouii ! Prendre de bonnes résolutions c’est bien mais le plus dur c’est de s’y tenir et d’apprendre à avoir une meilleure hygiène de vie et je dis ça alors que je n’ai pas d’enfant !
      En tous cas, contente que cet article ait un certain écho sur au moins une personne ! :)

  2. Marion (M'Art Rion) dit:

    C’est drôle c’est exactement pareil pour moi ! (Enfin presque) J’ai arrêté de fumer il y a environ 10mois et depuis que j’ai mon trackeur d’activité ça me motive à me dépasser chaque jours !

    • Kim dit:

      C’est bête d’avoir besoins de gadgets pour se reprendre en main ! hihi Mais bon, du moment que ça fonctionne, je pense que c’est l’essentiel !
      En tous cas, bon courage pour ton sevrage de tabac !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Free High Quality Images Download Free Stock Images Download Free Images Free Stock Photos & Images Beautiful Free Stock Photos (CC0) Free stock photos