Le tricot circulaire c’est facile

Hello la compagnie, aujourd’hui je voulais revenir sur le tricot circulaire car je pense que cette technique est victime d’une mauvaise image qui n’est absolument pas justifiée et il me semble important de rétablir la vérité : le tricot circulaire n’est pas une technique difficile, le tricot circulaire n’est absolument pas compliqué !

Depuis la sortie de mon dernier livre dédié à cette technique, j’ai eu l’occasion d’aller à 2 salons où mon éditeur a organisé des sessions de dédicaces et j’ai pu échanger avec certaines tricoteuses et entendre des réflexions de quelques chalands qui m’ont marquée : celles qui n’ont jamais testé ou qui ont effleuré la technique seule en ont peur, et pourtant je vous assure qu’il n’y a que du bonheur.

Il y avait notamment cette femme que j’ai vu feuilleter mon livre à la recherche d’explications sur la manière de tricoter en rond et qui a décrété qu’il n’y en avait pas assez. Elle est partie tellement vite que je n’ai pas eu le temps de lui dire : mais dans le livre, il y a tout ce qu’il faut pour tricoter en circulaire et si c’est court, c’est parce qu’il n’y a que 2 choses qui diffèrent le tricot circulaire du tricot avec des aiguilles droites !

Et oui, il n’y a que 2 points de différenciation entre les 2 techniques !

Quelles sont les différences entre le tricot circulaire et le tricot en aller-retour ?

1. Pour tricoter en circulaire, tout se joue sur le premier tour

Qu’on tricote avec des aiguilles droites ou des aiguilles circulaire, on monte les mailles de la même manière, il n’y a aucune différence au moment du montage. C’est lorsqu’on tricote la première maille que ça change.

NB : pour les explications ci-dessous, j’utilise la technique de montage des mailles à 2 aiguilles.

Pour débuter son tricot avec des aiguilles droites, les mailles sont montées sur l’aiguille gauche, avec la dernière maille montée ainsi que le brin du côté de ma point de l’aiguille.
Avec l’aiguille droite, la première maille tricotée est la dernière qu’on a monté : on pique la première maille qui se présente sur l’aiguille gauche et on enroule le brin autour de l’aiguille droite.

Pour débuter son tricoter avec des aiguilles circulaires, la première maille montée doit être à la pointe de l’aiguille gauche, et la dernière maille ainsi que le brin sont sur la point de l’aiguille droite. La grande différence est que la première maille tricotée est la première qu’on a monté : on pique la première maille qui se présente sur l’aiguille gauche et on enroule le brin autour de l’aiguille droite. Cette première maille tricotée se trouve côte à côte avec la dernière maille montée.

2. En tricot circulaire, on tricote toujours l’endroit de l’ouvrage

L’un des avantages du tricot circulaire est qu’en faisant le tour du tube formé, on n’a plus à tourner l’ouvrage à la fin de chaque rang pour tricoter un rang sur l’endroit de l’ouvrage puis un rang sur l’envers de l’ouvrage. On fait alors toujours face à l’endroit de l’ouvrage.

La conséquence de cette vue de face, est que pour tricoter du jersey endroit on tricote toutes les mailles de tous les tours à l’endroit : plus besoin d’alterner les mailles endroit et les mailles envers !
Et au contraire, pour faire du point mousse, on alterne 1 tour avec des mailles endroit et 1 tour avec des mailles envers.

Et voilà, ce sont les 2 seules différences techniques entre le tricot en aller retour et le tricot circulaire.

Point d’attention avant de tricoter la première maille en tricot circulaire

Pour former un tube en tricot circulaire, il faut veiller à l’orientation des mailles sur le câble avant de tricoter la première maille. La base de montage doit être alignées vers le bord interne du câble, autrement cela ne formera pas de tube et le résultat est irréversible.

Petite astuce pour une jointure parfaite

Il arrive que la jointure entre la première et dernière maille montée ne soit pas parfaire et présente un petit espace. Pour éviter ça, il suffit de monter une maille supplémentaire par rapport au patron.
Après avoir vérifié que les mailles étaient bien orientées, glissez la 1ère maille de l’aiguille gauche sur l’aiguille droite, puis rabattez la 2ème maille de l’aiguille droite sur la 1ère. Enfin glissez la 1ère maille de l’aiguille droite à l’aiguille gauche. Vous pouvez maintenant débuter votre ouvrage !

Alors, après ces quelques explications, le tricot circulaire vous fait toujours peur ?

Facebook Twitter Email
 
2 commentaires sur Le tricot circulaire c’est facile

2 réponses

  1. Chocofox dit :

    Coucou !

    Ton article m’a bien fait sourire car je suis totalement d’accord avec toi : le tricot circulaire est juste super, je fais tous mes bonnets comme ça depuis que je m’y suis mise. Quel régal d’éviter la couture et de pouvoir tricoter sans s’arrêter ni avoir besoin de retourner ses aiguilles ! En plus ça prend toujours moins de place dans son sac pour le trimbaler partout.

    Après je peux comprendre qu’au début ça effraye : quand on connait pas, on a toujours la trouille, et on ne veut pas risquer de rater son ouvrage (alors qu’au final démonter un tricot est certes embêtant mais ça n’est pas la fin du monde non plus).

    Enfin en général les modèles sont surtout tricotés à plat, du coup il faut les adapter, ça demande une certaine gymnastique qui peut aussi faire peur (ou juste qu’on a pas envie de la faire par flemme aussi xD) donc je pense que ça peut aussi entrer en compte dans l’appréhension du circulaire.

    Pour l’heure, je tricote en rond surtout les petites choses comme les bonnets. Je pense tenter un pull la prochaine fois pour voir surtout ce que ça donnera en terme de forme et de tenue (sans les coutures, j’ai peur que ça se déforme un peu ou se porte mal). On verra bien ! Et puis je me dis qu’il faudrait que je parle l’air de rien de ton livre à la famille, histoire de donner de façon tout à fait innocente des idées de cadeau d’anniversaire *sifflote*

    • Kim dit :

      Merci pour ton retour ! C’est vrai que beaucoup de patrons ne sont proposés qu’à plat alors que si on ne veut pas faire de top down ou des manches en raglan, on peut aussi faire une partie en rond et quand il le faut vraiment.
      J’ai déjà entendu cette légende du tricot déformé quand il n’a pas de couture, je t’avoue que je n’ai peut-être pas tricoté assez de vêtements en rond pour confirmer ou contre-dire ça. En tous cas, dès que je le peux, je modifie le patron pour faire le maximum du circulaire.
      Et oui, parle de mon livre ! 🙂

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec*