Coup de gueule

Table Déception au Café Cantante

hellokim_el_cantante

Vous vous souvenez, il y a quelques semaines je vous faisais l’éloge d’un restaurant espagnol qui propose de très bonnes paëlla ? Et bien je suis retournée au Café Cantante il y a quelques semaines maintenant et si ça avait été ma première visite, je ne serais certainement jamais revenue. Au départ tout se passe bien : un dîner entre copines dans un restaurant qu’on aime et qu’on aime bien. On commande 2 entrées, les 2 autres filles préfèrent se réserver pour un dessert. On teste l’assiette de 7 tapas à 17€ et on est pas déçues ! De très bonnes choses. Moi je prends des croquetas que j’adore et là déjà c’était pas pareil que d’habitude, même si ça restait bon. Pour le plat, on n’échappe pas à la paëlla mixte et là, c’est le drame. Les paëllas sont clairement des réchauffées : cuisinées au préalable et simplement réchauffées avant de nous les servir. Mais voilà, c’était pas vraiment chaud, le riz était sec et trop cuit, les bords du plats sont carbonisés et de longue date, la quantité moindre. Franchement, j’étais déçue parce que c’était pas bon mais aussi parce qu’on est des habituées et ils auraient pu faire un effort. Bref tout ça pour vous dire que je ne vous conseille plus cette adresse les yeux fermés…

Café Cantante 22, rue du Sommerard 75005 Paris

Café Cantante sur LaFourchette

Facebook Twitter Email
6 commentaires sur Table Déception au Café Cantante

Pizza Hut discrimination ?

Il y a une dizaine de jours, mon Homme a fêté son anniversaire dans le quartier d’Opéra-Grand boulevard. Il avait convié une douzaine de personnes à une soirée façon Flashback à la salle de jeu La tête dans les nuages. Avant de se défouler sur les bornes de jeux vidéos, nous nous étions donné rendez-vous à Pizza Hut du Boulevard des Italiens.

PS : A noter que la photo n’a strictement rien à voir avec la teneur de l’article mais bon, il fallait bien trouver une photo…

Il avait choisi cette adresse pour se souvenir du bon vieux temps et pour le côté pratique puisqu’elle est située à tout juste quelques minutes pieds de La tête dans les nuages. Il avait réservé une table pour 20h30 et on avait apporté un gâteau (chose qu’on ne peut pas faire partout mais accepté ici). Arrivés à 20h30 au restaurant, nous nous voyons refusé l’accès à la table parce que nous n’étions pas au complet : 3 retardataires. Au départ on s’était dit que peut-être la table n’était pas encore disponible et qu’ils essayaient de gagner du temps. On relance les personnes qui s’occupent de l’accueil des clients toutes les 5-10min et on apprend assez vite que la table est prête, qu’elle nous attend mais elles refusent catégoriquement de nous installer tant que nous ne sommes pas au complet. Pourquoi ? On ne le sait pas… mais rien à faire, elles ne veulent pas nous installer, elles préfèrent nous laisser attendre à l’entrée, encombrer ce petit espace de 3m² à tout casser avec 9 personnes en plus de tout le flux habituel.

On a pas mal débattu sur la question : est-ce qu’on se casse ou pas ? Le problème est de trouver une table pour 12 personnes assez rapidement, chose un peu difficile un samedi soir dans le quartier. Au final on reste et on relance…. Au bout de 30min, alors que les retardataires se faisaient toujours attendre, on fait le forcing. On décide de monter et d’aller trouver la table seuls. On s’installe et au bout de 2 petites minutes, une personne de l’équipe Pizza Hut déboule et nous demande « Mais qui vous a dit de vous installer ? ». Fatigués de ce foutage de gueule, on sort une explication bidon : « C’est une responsable qui nous a dit qu’on pouvait monter – Comment ça !? Mais elle est comment physiquement ?! Et on vous a dit de monter comme ça sans vous accompagner ??! – Oui… »

On était quand même 9 à être assis, elle baisse les bras nous laisse là mais nous lance quand même : « Mais vous allez commander ? – Oui, mais on va d’abord prendre un apéro. – Mais vous allez commander ? – Mais oui on va commander… » What the fuck ? On est dans un resto, on a réservé une table, on a un gâteau qui nous attend dans leur frigo et on serait là pour jouer aux cartes ?! On a pas compris ces questions et encore moins ce comportement. On est pas un groupe de surexcités qui foutent la merde. On approche tous la trentaine et on est propre sur nous, faut pas abuser quand même !

Et puis tout le reste de la soirée on a payé notre affront. La serveuse nous a royalement ignorée pendant le service. On a attendu longtemps avant qu’elle ne vienne prendre notre commande, ma pizza est arrivée tiède, on a à peine pu renouveler nos boissons à volonté, etc. Enfin bon, de vrais pros quoi !

Bizarrement, au cours de la soirée on voit que le personnel de Pizza Hut prépare une table de 10 personnes. 2 personnes s’y installent rapidement mais le reste de la tablé n’arrive que 10min après. Là c’est la double incompréhension. Deux poids deux mesures ? – On refuse catégoriquement d’installer un groupe de 12 personnes parce qu’ils ne sont pas au complet. Des jeunes ayant plus ou moins 30 ans, un groupe aux origines colorées. – On installe 2 personnes à une table de 10 personnes et il faudra attendre 10min avant que le reste de la tablée n’arrive. Des personnes ayant entre 40 et 50 ans et de type exclusivement caucasien…

Je vous laisse tirer vos propres conclusions…

Facebook Twitter Email
12 commentaires sur Pizza Hut discrimination ?

Dhl La livraison sans respect ni suivi

Pour les premières soldes de l’année, je me suis mise à faire les soldes sur Internet parce que les soldes aux 4 temps c’est juste impossible ! Mais les soldes sur Internet c’est aussi synonyme d’attente interminable… Le premier soir des soldes, je suis allée sur le site de Mango et j’ai mis 2 petits pulls mais pour ça, j’ai du attendre 6 jours avant d’avoir les toutes premières informations quant à la livraison de mon colis. Mais voilà c’était juste le début d’une longue histoire qui me laisse un goût amère. La livraison des colis Mango se font depuis l’Espagne et pour un transport international, Mango a choisi DHL et si tu n’es pas disponible pour réceptionner le colis du matin au soir, tu peux toujours te brosser pour avoir ton colis ! Impossible de réserver une plage horaire et un seul point de retrait dans toute l’Ile de France ! Parce que je travaille actuellement et depuis peu à la Défense et dans une entreprise tellement grande que j’avais peur de ne pas retrouver mon colis, j’ai préféré le faire livrer chez moi sachant que le gardien de ma résidence récupère volontiers les colis en cas d’absence. J+3 : Le jeudi 17 janvier, soit le 3ème jour après la prise en charge par DHL, alors que le statut de la livraison est « Envoi » en instance, je décide de contacter le service client de DHL pour préciser qu’il faut déposer le colis auprès du gardien. Je prends soin d’appeler en avance pour que l’information soit attaché au colis mais voilà l’opératrice me dit qu’il faut attendre que le colis soit « en cours de livraison » pour que l’information soit bien transmise. Vous y comprenez quelques chose vous ? Alors que le client peut suivre le statut du colis, en interne ils n’ont aucun moyen de transmettre une instruction de livraison ? J+4 : Je me résigne et vendredi matin je scrute le statut de ma livraison. A 8h quand je quitte la maison, pas de changement de statut. En arrivant au bureau vers 9h30, le message s’affiche enfin sur mon écran, mon colis est en cours de livraison. Je m’empresse d’appeler le service client pour enfin pouvoir transmettre les informations. L’opératrice prend l’information et là je suis contente je me dis que j’aurais mon colis le soir en rentrant chez moi. Et bien non ! Pas de colis et quand j’appelle le service client une nouvelle fois le lendemain on me dit tout simplement que livreur n’avait pas eu le message ! Je vous résume la situation : il ne faut pas appeler en avance parce que le livreur n’aura pas le message, mais si vous appeler quand il faut, bah en fait c’est déjà trop tard ! J+5 : Forcément, n’ayant pas eu le colis le vendredi, il a fallu attendre le lundi 21 pour que le livreur passe de nouveau, mais voilà il est de nouveau mentionné que je suis absente. Oui je suis absente, mais je travaille ! Et selon l’heure de passage mentionné dans le suivi du colis, le gardien était présent ! Quand je rentre chez moi le lundi soir, l’avis de passage est collé sur le portail de ma résidence. Il a juste neigé tout le week end, du vendredi soir au dimanche soir alors je vous laisse deviner l’état du papier collé sur un portail… Alors je suis les instructions, je programme de nouveau un passage. On est lundi soir et impossible de programmé un nouveau passage avant le jeudi 24 janvier soit 3 jours plus tard. Bon, je prends mon mal en patience et je donne toutes les informations : l’adresse de la loge du gardien, son numéro de téléphone portable et ses horaires de présence. J+8 : Le mardi 22, dans le suivi du colis je vois que la livraison est différée. Super ! Pour rappel, j’ai passé ma commande le 9 janvier… J+11 : Vendredi 25 janvier, le livreur repasse enfin… Le soir c’est mon Homme qui passe chez le gardien et pas de colis. Il m’appelle et je suis plus qu’étonnée parce que selon le suivi le colis doit être livré. Il n’y a personne à la maison, à qui a-t-il remis le colis ? Je vois : Reçu signé par LEFT LTR BOX. Mon Homme va chercher le courrier dans la boite et qu’est-ce qu’il voit ? L’emballage Mango est déchiré, son contenu en vrac dans ma boite aux lettres. Le livreur DHL avait simplement pris la liberté de déchirer l’emballage pour en sortir les produits. L’un des 2 pulls plié étant assez épais et ne passant pas par la fente, il a déchiré l’emballage et a enfoncé le pull dans la boite aux lettres. Le second étant plus léger passe et est plus ou moins épargné… Voilà mon expérience DHL. Des produits non respectés, des instructions non suivies… C’est juste un service de MERDE !

Facebook Twitter Email
18 commentaires sur Dhl La livraison sans respect ni suivi

I’m Free

L’année dernière je vous avais raconté mes mésaventures avec l’opérateur SFR (part 1 et part 2). Avec ce qui s’est passé, je suis passée l’opérateur Virgin Mobile et malheureusement l’aventure a tourné au cauchemar ! Avec Virgin Mobile, tout se passe bien jusqu’à ce que vous rencontriez un pépin et là c’est l’horreur. Ils ont essayé de me faire payer une somme astronomique pour des consommations qui ne sont jamais apparues sur aucune facture. Ils ont menacé de couper ma ligne si je refusais de payer cette somme. Pragmatique que je suis, je refuse de payer tant que je n’ai pas de facture détaillée prouvant que j’ai consommé pour un tel montant. Ils coupent ma ligne, réclament le paiement du forfait mensuel alors que je n’ai plus accès à aucun service associé, etc. En attendant, j’ai utilisé une des lignes de mon Homme mais le provisoire durant depuis le mois de juillet 2011, j’ai décidé de passer chez Free. J’ai reçu ma puce depuis mercredi dernier soit une semaine après la commande et jusqu’ici le réseau répond bien mais j’attendrais pour me prononcer sur les services. Affaire à suivre !

Facebook Twitter Email
6 commentaires sur I’m Free

Voyage-prive.com: Plus jamais !

Après vous avoir parlé mon séjour à Londres, je voulais vous parler de ma petite semaine en Grèce. Je sais, j’ai énormément de retard : nous sommes au mois de novembre et ce n’est que maintenant que je vous parle de mes vacances d’été. Mais promis, je ne serai pas aussi longue que pour ma petite semaine Outre-manche ! Ceci dit, avant de vous montrer mes très nombreuses photos ensoleillées, je voulais partager avec vous mes mésaventures avec le voyagiste Voyage-prive.com. Au mois de Mai, quand mon Homme et moi commencions à parler de nos projets d’été, nous sommes tombés sur cette vente organisée par Voyage-prive.com : une semaine sur l’ile de Rhodes en Grèce. L’offre était plus qu’alléchante : Vols aller-retour, navette aéroport-hôtel, 7 nuits dans un hôtel 5 étoiles à deux pas de la plage, all inclusive pour 1235€. C’était le rêve ! Mais le rêve à tourné court…

Le suivi client de Voyage-prive.com laisse franchement à désirer

– Le voyage a été réservé en ligne le 5 mai 2011 mais réservé ne veut pas dire confirmé ! Ce n’est que 2 semaines plus tard que j’ai eu un premier retour mais le retour était en fait une contre proposition avec de nouvelles dates pour le séjour. Avec cette contre proposition, nous avons du décaler nos jours de congés mais bon, nous voulions partir… Comme l’e-mail avait une mention « Urgent« , nous avons répondu le jour même en acceptant la dite proposition.

– Le 22 juin, après un mois d’attente supplémentaire : toujours aucune nouvelle de Voyage-prive.com qui devait me confirmer les nouvelles dates. Et bien oui, ce n’est pas parce qu’on vous faire une contre proposition qu’elle est valide ! J’ai alors décidé de les relancer. Malheureusement, je n’ai eu que le blabla habituel me demandant de patienter.

– Ce n’est que le 15 juillet, soit 2 mois après la réservation du voyage, que j’ai enfin eu la confirmation de mon séjour. Ouf… ! Erreur sur la marchandise L’annonce sur Voyage-prive.com était accompagnée d’une petite brochure en Flash avec de magnifiques photos de cet hôtel classé 5 étoiles. On y a cru dur comme fer puisque Voyage-prive.com se déclare « spécialiste de la vente privée sur internet en vacances haut de gamme et en séjour de luxe ». Ça nous a tout de suite fait rêver. Mais voilà, sur place nous avons déchanté.

– Il faut reconnaître que nous avons du droit à une superbe vue sur la mer. Ça nous avait beaucoup surpris car j’étais persuadée qu’en passant par un e-voyagiste nous n’aurions que les chambres avec les vues les moins sexy. Voilà le seul point réellement positif de cet hôtel. La chambre était correcte et propre mais le reste…

Le pire était la restauration. Ça n’aurait pas été grave si nous n’avions pas opté pour une formule All inclusive mais voilà, nous avions payé pour prendre tous nos repas à l’hôtel, boissons comprises. Tous les jours, 85% des plats proposés étaient fades, trop cuits et identiques d’un jour à l’autre. Les 15% étaient tout aussi fades et trop cuits mais au moins ils étaient différents… Le cola était vraiment mauvais et la limonade avait un gout de liquide vaisselle. Au bout de 6 jours, alors que je déprimais en voyant ce qu’il y avait encore dans mon assiette, j’y ai découvert un vers tout remuant dans ma salade !! En conclusion, la qualité était médiocre et plus que douteuse. – La salle à manger était toujours bondée. Avec un hôtel à 8 étages, la salle de restauration ressemblait trait pour trait à une cantine version usine à gaz. Totalement déprimant ! – Le personnel quant à lui était peu aimable et parfois même impoli.

– S’il y avait suffisamment de transats autour de la piscine, la plupart était défoncée et bancale. – Les 5 ascenseurs n’en faisaient qu’à leur tête, l’attente était toujours interminable ce qui est difficilement acceptable alors que l’hôtel compte 8 étages et que nous étions au 5e. Voyage écourté En ayant fait appel à un e-voyagiste et comme pour l’histoire des chambres, je m’étais faite à l’idée d’avoir les horaires de vols les moins sympas, mais je ne m’attendais vraiment pas à ce à quoi nous avons eu droit. Le lendemain de notre arrivée, la représentante nous avait assuré qu’ayant décollé de Paris dans l’après-midi, nous aurions des vols en fin de soirée du 8e jour. Mais 2 jours avant la fin de séjour, nous avons été plus que surpris de voir que nous étions priés de quitter nos chambre à 1h du matin pour un décollage à 4h ! A l’aller, nous sommes arrivés à l’hôtel à 20h30 et pour le retour un départ de l’hôtel à 1h45 du matin tout cela a considérablement raccourci la durée de notre séjour ! A notre retour, nous avons adressé un courrier de réclamation basé sur la durée du séjour qui a été largement écourté et sur le fait que la qualité des prestations proposées étaient en deçà de ce que nous aurions pu espérer pour un hôtel 5 étoiles.

Voici quelques extraits du retour que j’ai eu : « L’hôtel Capsis est un établissement officiellement classé 5 étoiles par le Ministère du Tourisme et les autorités locales. Le service de restauration est conforme aux prestations d’un hôtel 5 étoiles [par] un choix de plats variés et un nouveau menu au buffet chaque jour. » [Leurs] « conditions générales de vente ainsi que La Convention de Montréal avisent que la première et dernière journée sont généralement consacrées au transport. De ce fait, s’il advenait qu’en raison des horaires imposés par les compagnies aériennes et la DGAC, la première et/ou la dernière journée et/ou nuit se trouvent écourtées par une arrivée tardive, ou un départ matinal, aucun remboursement ne pourra être demandé. » « Le prix du forfait est calculé en nombre de nuitées et non de journées, l’indication de jours ne signifie donc pas que ce nombre de jours sera passé sur place, mais indique la durée de la prise en charge des clients à partir de la convocation aéroport de leur jour de départ jusqu’à leur arrivée à l’aéroport le jour du retour ». « Nous vous informons que lorsque vous rencontrez un problème sur place, nous vous invitons à nous contacter pour que nous puissions trouver une solution qui vous satisfasse. »

En résumé et notez bien ça quand vous pensez éventuellement réserver un séjour : – Quand on vous vend un séjour 8 jours 7 nuits, on ne vous vend en fait que 6 jours garantisNe vous fiez pas au nombre d’étoiles de l’hôtel, même quand il est très bien noté car on peut avoir de très mauvaises surprises. – Il faut se plaindre quand vous êtes sur place et non pas une fois rentré parce qu’après c’est trop tard. Et bien sûr, parce qu’il faut faire part de son mécontentement par écrit, pensez à prendre du papier à lettre dans votre valise ! En conclusion, je peux vous assurer que plus jamais je ne passerai par Voyage-prive.com. J’ai été plus que déçue par la qualité de service comme par les prestations proposées.

Facebook Twitter Email
9 commentaires sur Voyage-prive.com: Plus jamais !