Tricot Pourquoi l’échantillon est l’étape indispensable ?

Echantillon_01_HelloKim

Avec mes copines tricoteuses (pour pas dire tricopates), on a souvent le débat au sujet de l’utilité de l’échantillon et je suis clairement POUR. Je ne tricote jamais ouvrage sans cette étape qui pour moi est indispensable. Mais pour commencer, de quoi parle-t-on exactement ?

Qu’est-ce qu’un échantillon ?

Il s’agit simplement de tricoter avec un fil donné avec une taille d’aiguille particulière dans un point choisi pour former un carré de 10 cm de côté (minimum). À partir de ce carré de tricot, on va alors compter le nombre de mailles nécessaires pour obtenir un rang de 10 cm mais aussi le nombre de rangs nécessaires pour obtenir 10cm de hauteur. Si ces informations figurent déjà sur l’étiquette de votre pelote, il ne s’agit là que d’une indication parce qu’au final nous ne sommes pas des machines calibrées. Selon notre manière de tenir les aiguilles et même selon notre personnalité, on peut tricoter plus ou moins serré et le rendu peut être différent.

À quoi sert un échantillon ?

1. Vérifier et valider le rendu

Avec un échantillon on conjugue 3 paramètres différents : le point de tricot, la taille des aiguilles et le fil. Changer un paramètre peut changer tout ou partie le rendu final. Bien sûr changer de point change le rendu d’un tricot mais un même point n’a pas le même rendu avec tous les fils.
Selon la taille des aiguilles, le rendu peut aussi être différents : avec des plus grosses aiguilles le tricot sera plus souple voire ajouré ; avec des aiguilles plus fines, le tricot sera plus dense, plus rigide.

2. Vérifier la tension du fil par rapport à un patron

Quand on tricote en suivant un patron, celui-ci nous indique le nombre de mailles à monter et à tricoter. Ces indications sont données en ayant comme postulat de base les informations de l’échantillon.
Si on tricote plus serré ou plus lâche, la taille finale de l’ouvrage va différer. Pour certains tricots tels que les écharpes ce n’est pas bien grave mais pour un vêtement, une différence de quelques cm peuvent être dramatique (vu le temps passé dessus).

Echantillon_02_HelloKim

Comment réaliser un échantillon ?

L’échantillon standard se tricote en jersey et d’ailleurs si on se réfère aux étiquettes des pelotes, le résultat est donné pour un échantillon en jersey. 

Si on se prépare à tricoter un ouvrage en suivant un patron, celui-ci spécifie le point de tricot, la taille d’aiguilles recommandée ainsi que le nombre de mailles et le nombre de rangs pour ce fameux carré de 10 cm.

Combien de mailles monter ?
– Si on monte le nombre de mailles indiquées alors qu’on peut tricoter plus serré, il y a un risque de ne pas atteindre les 10 cm de côté.
– Selon le point prévu pour l’échantillon, pour que les bords ne roulent pas (ce qui est le cas pour le jersey) il est préférable d’ajouter quelques mailles en début et en fin de rang pour faire du point mousse. 2 ou 3 mailles en plus me parait suffisant.
En suivant ces quelques précautions, je préconise de monter une petite dizaine de mailles de plus que le nombre de mailles indiqué dans l’échantillon de référence.

Comment tricoter l’échantillon ?
Pour éviter que le tricot ne roule (comme mentionné plus haut) et pour faciliter la prise de mesure, je conseille de : 
– commencer l’échantillon par 2 à 3 rangs au point mousse avant de commencer le motif de l’échantillon ;
– commencer et terminer chaque rang par 2 ou 3 en points mousse ;
– et terminer par 2 à 3 rangs au point mousse
> On obtient alors un cadre en point mousse.

Echantillon_03_HelloKim

Faut-il vraiment faire un échantillon de 10cm de hauteur ?
Petite entorse à la règle, j’avoue ne pas toujours faire les 10 cm de hauteur pour mes échantillons parce que souvent les patrons mentionnent la hauteur à tricoter et non pas le nombre de rangs. 
Donc pour moi, il n’est pas indispensable de faire un échantillon de 10 cm de hauteur. Par contre, si je tricote un ouvrage avec des parties symétriques comme les manches, je compte le nombre de rangs tricotés pour atteindre la hauteur désirée pour tricoter l’autre morceau à l’identique. Et si un patron mentionne un nombre de rangs et non pas une hauteur en centimètres, à partir des informations de l’échantillon du patron, je calcule TOUJOURS l’équivalence et j’adapte le nombre de rangs à tricoter au besoin.

Echantillon_05_HelloKim

Une fois l’échantillon terminé, il n’y a plus qu’à prendre son mètre, délimiter une zone de 10 cm au centre de l’échantillon (avec des épingles par exemple) et de compter le nombre de mailles/rangs obtenus.

Echantillon_04_HelloKim

 

Que faire des résultats ?

On tombre juste ? C’est parfait : roulez jeunesse !

On obtient un nombre de mailles supérieur à l’échantillon
Ce résultat indique qu’on tricote plus serré qu’avec une tension qu’on va dire « normale ». Il faut alors tricoter moins serré mais entre nous, je ne vois pas bien comment on peut changer sa manière de tricoter… alors ce que je préconise c’est d’utiliser des aiguilles d’un diamètre plus grand. En changeant un des 3 paramètres, il faut alors faire de nouveau un échantillon pour vérifier qu’on arrive bien au résultat désiré.

On obtient un nombre de mailles inférieur à l’échantillon 
Ce résultat indique qu’on tricote plus lâche qu’avec une tension « normale ». Il faut alors utiliser des aiguilles d’un diamètre plus petit. Et pareil, il faut faire un nouvel échantillon pour vérifier qu’on tombe juste avec ce nouvel essai.

 

Qu’est ce qu’on fait de l’échantillons après ?

On pourrait garder notre petit carré de côté pour constituer une petite bibliothèque d’échantillons mais je préfère le défaire pour ne pas « gâcher » du fil et commencer le tricot avec.

Par contre, on peut faire 2 choses avant de défaire l’échantillon : 
– Faire une photo de l’échantillon à défaut de le garder ;
– Noter précieusement les paramètres (fil, diamètre des aiguilles, point) et résultats obtenus (nombre de mailles et de rangs) en vu d’un futur ouvrage utilisant le même fil et le même motif.

* * * 

Dans cer article, vous avez un aperçu d’échantillons tricoté avec les fils : 
– Filomèche, Bergère de France, coloris Écru
– Galaxie 100, Bergère de France, coloris Nuage
– Merinos Alpaga, Bergère de France, coloris Bleu ciel
– Polaris, Drops, coloris uni Gris moyen

Rendez-vous sur Hellocoton !
Facebook Twitter Email
 
2 commentaires sur Tricot Pourquoi l’échantillon est l’étape indispensable ?

2 commentaires

  1. Enila dit:

    Merci beaucoup pour ces informations. Je tricote depuis qq mois mais sans avoir jamais fait d’échantillon car je ne savais pas comment m’en « dépatouiller ».
    Je me le mets dans mes favoris et avant mon prochain tricot je fais un échantillon!
    merci beaucoup!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Free High Quality Images Download Free Stock Images Download Free Images Free Stock Photos & Images Beautiful Free Stock Photos (CC0) Free stock photos