Comment utiliser le calculateur de tricotage pour faciliter l’adaptation d’un patron ?

Il y a quelques semaines je partageais avec vous la méthode que j’utilise pour adapter un patron à un fil d’une taille différente. J’avais alors parlé de calculs : on sort sa calculatrice pour obtenir les conversions désirées.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un gadget tricot qui peut faciliter un peu les opérations : la calculateur de tricotage. Il en existe quelques un sur le marché mais je vais vous parler exclusivement de celui de la marque Prym que j’ai depuis quelques années. Quand on le voit pour la première fois, il peut faire un peu peur surtout qu’il est multi-fonction.

Sous la forme d’un carré, le calculateur de tricotage Prym laisse entrevoir un carré de 10 cm de côté et sert alors de cadre pour mesurer un échantillon.
Avec de multiples trous de tailles différentes, il permet aussi de vérifier la taille des aiguilles quand les inscriptions sur celles-ci s’estompent.
C’est avec sa réglette rouge et la matrice de résultats qu’on a ce qu’ils appellent le calculateur de tricotage.

Comment fonctionne le calculateur de tricotage ?

1. Échelle de 8 à 49 : résultat de l’échantillon

En haut de la réglette sur la courbe on a une série de chiffres allant de 8 à 28 au recto et de 29 à 49 au verso. Il s’agit du nombre de mailles ou de rangs obtenus par l’échantillon.
On commence alors par positionner la réglette sur le résultat obtenu.

2. Échelle de 1 à 100 cm : taille recherchée de la pièce.

Sur la réglette rouge, on a une série de chiffres allant de 1 à 100. Il s’agit du nombre de centimètres de la pièce qu’on souhaite faire.
On a toutes les unités de 1 à 10, puis toutes les dizaines jusqu’à 100. Il faut alors additionner les données pour les dizaines et unité au besoin.

3. La grille de résultat

Sous la réglette rouge, on trouve la grille de résultats qui combine l’échantillon à la dimension désirée.

Exemple 1 :
Avec mon échantilon, j’obtiens 16 mailles pour 10 cm de côté : je positionne la réglette que 16.
Je souhaite réaliser une pièce de 20 cm : sur la réglette rouge je repère le chiffre 20.
La réglette dévoile alors un résultat de 32 : c’est le nombre de mailles que je dois monter pour ma pièce.

Exemple 2 :
Je souhaite réaliser une pièce de 34 cm :
. sur la réglette rouge je repère le chiffre 30, et j’obtiens : 48 mailles
. sur la réglette rouge je repère le chiffre 4, et j’obtiens : 6 mailles
J’aditionne les résultats : pour obtenir une pièce de 34 cm, je dois monter 54 mailles (48+6 mailles).

Comment adapter mon patron avec le calaculateur de tricotage grâce aux indications en centimètres ?

Quand le patron est accompagné d’un schéma comportant les dimensions des différentes pièces avec les largeurs et hauteurs on va se baser sur ces données pour les convertir en nombre de maille et nombre de rangs.

Exemple :
Le patron indique de réaliser un rectangle de 50 cm de largeur et 60 cm de hauteur.
Avec mon fil, j’ai obtenu 17 mailles et 22 rangs pour 10 x 10 cm avec mes aiguilles 5 mm.

Calculer le nombre de mailles à monter :
Je positionne la réglette sur 17, je repère le chiffre 50 sur la réglette et le calculateur indique 85.
Je dois ici monter 85 mailles pour obtenir une pièce de 50 cm de largeur avec mon fil.

Calculer le nombre de rangs à tricoter :
Je positionne la réglette sur 22, je repère le chiffre 60 sur la réglette et le calculateur indique 132.
Je dois tricoter 132 rangs pour obtenir une pièce de 60 cm de hauteur avec mon fil.

Comment adapter mon patron avec le calculateur de tricotage grâce aux indications en nombre de mailles et de rangs

Quand le patron ne comporte pas de schéma mais donne uniquement des indications sur le nombre de mailles et de rangs à tricoter, il faut procéder en 2 étapes en reprenant les indications de l’échantillon de référence fournies avec le patron pour réaliser une conversion en centimètres, puis réaliser la conversion de l’étape précédemment détaillée.

Exemple :
Le patron indique qu’il faut monter 50 mailles et tricoter 20 rangs.
L’échantillon de référence indique qu’il faut obtenir 24 mailles et 32 rangs pour 10 x 10 cm.
Mon échantillon fait 17 mailles et 22 rangs pour 10 x 10 cm.

Pour la largeur

1. Calculer la largeur de la pièce en centimètres
Je positionne la réglette sur 24, je repère le chiffre le plus proche de 50 dans la grille de résultats, qui est 48 ce qui correspond à 20 cm et je repère 2 dans la grille ce qui correspond à 1 cm.
La pièce doit mesurer environ 21 cm (20 + 1) de largeur.

2. Calculer le nombre de mailles à monter avec mon fil
Je déplace la réglette sur 17, je repère le chiffre 20 sur la réglette et le calculateur indique 34, je repère ensuite le chiffre 1 et le calculateur indique 2.
Je dois ici monter 36 mailles pour obtenir une pièce d’environ 21 cm de largeur avec mon fil.

Pour la hauteur

1. Calculer la hauteur de la pièce en centimètres
Je positionne la réglette sur 32, je repère le chiffre le plus proche de 20 dans la grille de résultats, soit 19 et la réglette indique 6.
La pièce doit mesurer environ 6 cm de hauteur.

2. Calculer le nombre de rangs à tricoter avec mon fil
Je déplace la réglette sur 22, je repère le chiffre 6 sur la réglette et le calculateur indique 13.
Je dois ici tricoter 13 rangs pour obtenir une pièce d’environ 6 cm de hauteur avec mon fil.

Avec le calculateur de tricotage, les conversions peuvent être effectuées plus rapidement qu’avec la calculatrice mais l’inconvénient c’est qu’on a des résultats avec des chiffres ronds et quand il faut additionner les unités et dizaines, la marge d’erreur est légèrement plus grande.

Voilà, j’espère que ces explications vous aideront à démystifier l’adaptation des patrons. N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience !

Facebook Twitter Email
 
2 commentaires sur Comment utiliser le calculateur de tricotage pour faciliter l’adaptation d’un patron ?

2 réponses

  1. Chocofox dit :

    Coucou ! Ca a l’air d’être un sacré outil, dans l’idée pas forcément très compliqué mais qui doit demander un temps d’adaptation pour le prendre en main correctement. Je sais pas si le gain de temps est si grand par contre, après tout quand je dois adapter un patron, je me contente du produit en croix et c’est suffisant (bon j’ai ptêt eu beaucoup de chances aussi que ça tombe bien jusque-là xD). A tester si j’en ai l’occasion un jour !

    • Kim dit :

      Hmm j’avoue que si tu prépares une adaptation complète d’un patron, le plus rapide est surement le produit en croix surtout que tu as souvent pas mal de calculs à faire. Après, si t’as ça sous la main pour une conversion rapide c’est plutôt pratique.
      Personnellement, j’utilise surtout cet outil pour compter les mailles et rangs de mes échantillons et pour vérifier la taille de mes aiguilles.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec*