Le pull Presque Sessun revisité et terminé !

Sorti il y a déjà plusieurs années (2013), le patron du pull (presque) Sessun de Clm m’a tapé dans l’œil dès que je l’ai vu mais il m’a fallu attendre d’avoir le temps et le courage pour me lancer. C’est à l’automne 2018 que j’ai pu commencer le projet après avoir bouclé les ouvrages de mon dernier livre Tricot circulaire ainsi que les projets d’été. Adepte absolue du zéro couture, j’ai adapté le patron pour tricoter en circulaire, mais aussi à mes mensurations et j’ai également ajouté le joli motif sur les manches que j’ai terminé en raglan. Tout un programme !

D’un patron en aller-retour à un modèle en circulaire

Dans les explications de Clm, les pièces sont tricotées en aller-retour les unes après les autres pour être ensuite assemblées via des coutures. Parce que je n’aime pas du tout cette étape du tricot, j’ai préféré procéder autrement en tricotant en rond. Comme j’ai également adapté la patron à mes mensurations, je n’ai pas du tout suivi les indications.

Astuce pour celles que ça intéresse et qui veulent transformer un patron en aller-retour en version circulaire, je conseille d’additionner le nombre de mailles des pièces à assembler (lorsque c’est le cas) et de soustraire 2 mailles pour chaque pièce qui correspondent aux mailles qui « disparaissent » avec les coutures.
Ex : Pour des manches, je soustrais 2 mailles et pour le devant/dos, je soustrais 2 mailles x 2 pièces sois 4 mailles.

Des bordures plus discrètes

Dans le patron original, les rebords mesurent 10 cm de hauteur mais pour ma version, j’ai préféré réduire les bordures à 2 cm de hauteur pour un rendu plus discret, tout en conservant les côtes 2/1 (endroit/envers).

Le devant/dos

En suivant mes mensurations, j’ai tricoté le devant et le dos en circulaire jusqu’aux emmanchures, en prenant soin de débuter le joli motif ajouré avant de laisser en attente.

Premiers tours du pull ajouré, inspiré du pull Presque Sessun de clmandco, tricoté avec la Drops Brushed aplaca silk en coloris rose poudré

Les manches

J’ai poursuivi en débutant une manche après l’autre. Petite particularité de mon ouvrage : j’ai tricoté les manches avec le même motif que sur le devant de telle sorte que la pointe soit positionnée à la même hauteur une fois porté. Comme je voulais faire les manches raglan, j’ai donc laissé en attente une fois arrivée au niveau de l’emmanchure.

Manche en cours en Drops Brushed Alpaga silk (suite)

L’assemblage et le raglan

Une fois les manches tricotées jusqu’au niveau de l’emmanchure, j’ai réuni les pièces sur un même câble. J’ai séparé le devant du dos, et positionné les manches entre les 2 de chaque côté. Après quelques tours et tout en continuant le motif ajouré, j’ai débuté les diminutions en début et fin de pièce pour dessiner le raglan.

Le col et les finitions

Le col est la partie délicate de l’ouvrage où je passe du tricot circulaire au tricot en aller-retour pour rabattre au centre de la partie avant pour former un joli arrondi. J’avoue que j’ai du m’y prendre à plusieurs reprises parce que la première fois, j’étais pas du tout centrée, et puis après je ne sais pas ce qui s’est passé mais les diminutions n’étaient pas symétriques – je ne devais pas être vraiment concentrée surtout qu’il fallait en même temps continuer les diminutions raglans !

Une fois que j’avais atteint la hauteur désirée, j’avais encore quelques mailles des manches ainsi que le dos sur mes aiguilles circulaire. Pour terminer, j’ai relevé des mailles sur le devant (au niveau des mailles rabattues) et j’ai terminé par quelques tours en côtes 2/1 comme sur toutes les autres bordures. Pour rabattre, j’ai testé une technique nouvelle pour moi : rabattre au crochet. Au final je trouve ça pas mal du tout au niveau du rendu, par contre ce n’est pas du tout souple.

Et voilà, l’ouvrage terminé ! Je suis assez contente du résultat bien qu’il ne soit pas parfait ! Et vous en pensez quoi ?

Cette version du Pull presque Sessun a été réalisée avec de la Drops Brushed Alpaca Silk, gentillement offerte par Natalie de 1001laines.com. Il faut compter environ 6 pelotes de 25 g pour réaliser ce pull ce qui en fait un pull assez chaud mais très léger.

Facebook Twitter Email
 
6 commentaires sur Le pull Presque Sessun revisité et terminé !

6 réponses

  1. Callina dit :

    Il est super beau… moi aussi j’aime bien adapter les modèles en aller retour en circulaire. C’est compliqué les manches raglans? En tout cas c’est une super idée d’avoir fait le motif sur les manches.

    • Kim dit :

      Oh merci Callina ! J’ai pris tellement de temps à le réaliser que je suis touchée par chaque commentaire positif à son sujet !
      Je trouve pas que réaliser les manches raglans soient difficiles à réaliser, en fait tu fais « juste » des diminutions là où les pièces se rejoignent. La seule difficulté est de bien faire attention à la répartition des diminutions sur la hauteur pour que la diagonale soit correcte mais pour ça, tu peux te baser sur ton échantillon.

  2. Chocofox dit :

    Coucou !

    Il est très joli ce petit pull et donne envie. Perso j’apprécie que tu aies détaillé ton adaptation, ça permet de mieux visualiser le principe. Je n’ai pas encore tenté de tricoter en rond un pull, j’en avais envie, mais depuis j’ai lu des témoignages de tricoteuses qui trouvent qu’il vaut mieux faire les coutures pour assurer la forme du pull, car sans ça peut changer. Ton avis ? ^^

    Sinon j’ai fait mes premiers raglans il n’y a pas longtemps, mais dans l’autre sens, en commençant par l’empiècement, du coup je trouve ça plus clair, mais j’ai pas encore l’expérience pour tenter sans instructions xD On verra plus tard !

    • Kim dit :

      Hello miss !
      Merci pour ton message. Pour les coutures qui garantissent la forme du pull, je ne suis pas convaincue mais je t’avoue que j’ai pas tricoté des dizaines de pull en tricot circulaire pour avoir un avis vraiment tranché.
      Je n’ai pas encore tenté le ranglan depuis le col, mais ça fait partie de mes défis 🙂

  3. Aurélie Gaho dit :

    Hello,
    J’aime beaucoup le principe de prendre un modèle et de le faire à sa sauce.
    Cet ouvrage est vraiment réussi. La couleur est parfaite pour ce printemps et apporter un peu de couleur après le gris de l’hiver qui se termine doucement.
    Très beau travail 🙂
    a bientôt
    Aurélie

    • Kim dit :

      Bonjour Aurélie, merci 🙂
      C’est vrai que l’avantage de faire les choses soit-même c’est qu’on peut adapter les belles choses proposées par les créateurs à ses goûts et surtout à sa morphologie !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec*